PENETRANTE CANNES-GRASSE: LA QUESTION DE FOND

février 23, 2007

penetrante.jpg 

Projetée en 1956, la « pénétrante » Cannes-Grasse est arrivée au sud de Grasse au début des années 1990.
Elle devait être prolongée dans Grasse à travers les quartiers St Antoine et St Jacques (« 4ème tronçon »), les Marronniers et St François (« 5ème tronçon ») sous la forme d’une deux fois deux voies qui aurait été raccordée à la Route Napoléon au niveau du tournant du Prado.

La perspective d’un barreau autoroutier qui aurait saccagé plusieurs quartiers de la ville a entraîné la mobilisation de la population, l’action déterminée de l’Association de Défense de St Antoine et St Jacques et une prise de position hostile de l’ensemble du conseil municipal. Mais, en dépit des promesses faites sous le gouvernement Balladur (1995-1997), le projet n’a pas été modifié.

Il a fallu l’arrivée du gouvernement de gauche en 1997 et la nomination de Jean-Claude Gayssot comme ministre (PCF) de l’Equipement, des Transports et du Logement, puis en 1998, l’élection d’un autre communiste – Jacques Tibéri – à la vice-présidence de la Région PACA pour que soit décidé l’abandon du « 5ème tronçon » (difficilement réalisable financièrement) et remis à plat le « 4ème tronçon » (E. Rouquier – St Jacques).

Lire le reste de cette entrée »


QUATRE PROPOSITIONS POUR LA BLAQUIERE

février 23, 2007

blaquiere.jpg

Les habitants de La Blaquière, ceux qui vivent ou travaillent dans le quartier, en ont « ras le bol ».
Ras le bol qu’une poignée d’adolescents pourrisse leur vie, les insulte, les menace s’en prenne à leurs biens.
Ras le bol aussi d’être aussi mal entendus et soutenus par nombre de « décideurs ».Depuis trente ans, comme élu chargé du logement, maître d’Ecole et directeur, j’ai eu à connaître la plupart des familles de la Blaquière.
Je peux attester que dans leur immense majorité ce sont des familles méritantes qui savent faire vivre la solidarité à chaque coup dur.Non, La Blaquière n’est pas un enfer peuplé de délinquants.

Simplement, les mesures nécessaires à la tranquillité des habitants n’ont pas été prises à temps.
On a préféré les discours, les opérations médiatiques et les démonstrations « de force » sans lendemains.

Pour revenir à une situation normale dans le quartier, il y a quatre conditions :

Lire le reste de cette entrée »


VICENZA, LA MADDALENA: UN DANGER POUR TOUS

février 23, 2007

vicenza1.jpg

Pour voir la video, cliquer ici 

Plusieurs dizaines de milliers d’Italiens – 150.000 – ont manifesté à Vicenza (Vénétie) contre l’extension de la base américaine qui ferait de la population de la région, selon les mots du Prix Nobel de Littérature, Dario Fo, une « cible en cas de conflit« . Hier, les bases américaines en Italie avaient pour fonction de « défendre le pays d’une attaque de l’Union Soviétique« . Aujourd’hui, elles servent de tremplin pour des projets guerriers au Proche Orient.
Entraînés par Berlusconi dans l’invasion et l’occupation de l’Irak, les Italiens ont constaté ce que cette aventure a coûté en hommes et en argent à leur pays. Avec l’enlèvement de la journaliste Giuliana Sgréna et l’assassinat « involontaire » de M. Calipari par les Marines, chacun a pu mesurer le mépris et l’arrogance avec lesquels les Etats Unis considèrent leurs alliés.
Mais Vicenza n’est pas la seule base.

Lire le reste de cette entrée »


« L’AFFICHE ROUGE », SARKOZY, G. MÔQUET…

février 23, 2007

affiche_rouge.jpg 

Certains candidats aux élections présidentielles n’hésitent pas à s’approprier un héritage qui n’est pas le leur. Ainsi N. Sarkozy qui se réclame de Guy Môquet, jeune résistant communiste fusillé à 17 ans par les nazis, le 22 octobre 1941. D’autres montrent du doigt ces immigrés qui seraient la cause de tous les problèmes. Pourtant, un Français sur trois a l’un de ses grands parents qui est d’origine étrangère. Pourtant, les soldats « indigènes » ont largement contribué à défendre et à libérer la France. Pourtant, la Résistance à l’occupation et au fascisme a compté de nombreux héros d’origine étrangère. La libération du pays, ils l’ont payée de leur sang.

C’est l’histoire des 23 martyrs FTP-MOI du groupe Manouchian qu’un numéro hors série de l' »Humanité Dimanche » retrace. Un document de mémoire et d’actualité accompagné d’un DVD inédit (à commander chez votre marchand de journaux).

A connaître et à faire connaître.

« Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur cœur avant leur temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s’abattant »

Louis Aragon (« Strophes pour se souvenir »)

A écouter: « Les jours du siècle » – France Inter 1996 – H. Krasucki

A voir et à écouter: Léo Ferré – Aragon « L’Affiche Rouge »


« LIBERATA » A GRASSE

février 23, 2007

liberata.jpg 

Le cinéma « Le Studio » a pris l’excellente initiative de programmer « Liberata » de Philippe Carrère.
Ce film, sorti en mai 2006, a pour cadre la Corse du mois de mars 1943. La Résistance y est très active et l’Italie fasciste dont les troupes (80.000 soldats!) occupent encore l’île ne va pas tarder à s’effondrer et ses habitants à se tourner vers les Alliés.Dans un village de Balagne en Haute Corse, deux frères: Toussaint et Ottone, résistants communistes, se lient avec deux jeunes soldats italiens encadrés par un officier mussolinien. Objectif: recueillir le maximum d’informations pour organiser les parachutages d’armes pour les maquis.
Au fil du temps, les relations deviennent amicales alors que l’Italie change de camp…

De façon à la fois exacte et émouvante, ce film réalisé en français, corse et italien, traite avec beaucoup de finesse et d’humanité d’une page d’histoire commune des Français et des Italiens. A voir!

Cinéma « Le Studio », Boulevard du Jeu de Ballon.
– Samedi 24 février, 20h30 avec buffet corse (réservations 04.93.40.17.10)
– Dimanche 25 février, 18h
– Lundi 26 février, 21h
– Mardi 27 février, 20h30

Pour visualiser la bande annonce cliquer ici: Liberata


IKEA – MOUGINS : DAVID CONTRE GOLIATH

février 23, 2007

0271.jpg

Vendredi 16 février, de nombreux habitants de Pôle Azur Provence et de Mougins se sont retrouvés, à Mouans Sartoux, autour d’André Aschiéri – maire et vice-président de Pôle Azur Provence – pour fêter une première belle victoire d’étape contre le projet de Family Village Altaréa – Ikéa à Mougins.En effet, le 9 février, la Commission Départementale des Equipements Commerciaux des Alpes maritimes avait refusé d’avaliser ce projet démentiel aux plans du commerce, de l’environnement et de la circulation.
La parole est maintenant à la Commission Nationale…

Lire le reste de cette entrée »