CES « INDIGENES » QUI LIBERAIENT LA FRANCE


aherdane.jpg 

A l’occasion du 50ème anniversaire de l’Indépendance du Maroc, le Festival Transméditerranée a organisé une série de manifestations à partir de novembre 2006 sur le thème « Maroc, l’Art et la Mémoire« .
Parallèlement, en partenariat avec des associations marocaines et nos amis de Per a Pace d’Ajaccio, plusieurs projets de développement ont commencé à se concrétiser du Nord au Sud du Maroc.

L’engagement massif des troupes marocaines à la défense et à la libération de la France durant les deux guerres mondiales a été mis en valeur lors de la présentation à Grasse et à Ajaccio de la superbe exposition « Mémoire partagée, destins croisés » réalisée par le lycée Lyautey de Casablanca autour du livre « Ana, frères d’armes« .
Dans ce cadre, le Festival Transméditerranée a accueilli Mahjoubi Aherdane, ancien capitaine et Christophe Touron, professeur d’Histoire.
Le public, dont de nombreux lycéens, a ainsi pu découvrir une page ignorée par les manuels et « l’Histoire officielle » et les visages des acteurs de la libération de la Corse puis de la Provence.Ce travail de mémoire – dérangeant pour beaucoup – est indispensable à la construction d’une France où chacun ait sa place.En octobre, à Septèmes (13) lors du colloque que nous avons organisé avec la municipalité, « D’une rive à l’autre, Ecrire l’Histoire, Décoloniser les mémoires« , ces questions avaient déjà été abordées brillamment par divers intervenants, notamment l’écrivain et journaliste René Naba qui a été responsable de la rubrique « Monde arabo-musulman » à l’AFP, puis conseiller de la direction de RMC Moyen-Orient.

On lira avec le plus grand intérêt la réflexion fouillée et sans complaisance de cet observateur averti de la France et des pays arabes: « A propos du rôle positif de la colonisation » publié sur « al-Oufok ».

Pour lire l’article, cliquer ici.libemarseille.jpg
Libération de Marseille, Août 1944: Tirailleurs algériens et Tabors marocains défilent sur le Vieux Port

Publicités

One Response to CES « INDIGENES » QUI LIBERAIENT LA FRANCE

  1. Kamel dit :

    Je suis tombé sur votre site presque par hasard. Je dis presque parce-qu’un ami Corse m’avait dit que j’étais presque un frère vu que je me trouvais sur leur drapeau (en riant). Et je lui répondis (en riant) qu’il avait raison vu que c’était grace aux maghrébins que la Corse avait été libérée.
    Il s’est presque faché et je me suis mis à regarder sur la toile. Je suis tombé sur votre site que je trouve trés intéressant.
    Je tenais à vous féliciter et à vous encourager.
    PS: A quel degré les maghrébins ont participé à la libération de la Corse? (rires)
    Merci encore pour ces quelques lignes d’histoire encore méconnues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :