LA TOURACHE: M.G. BUFFET REPOND AUX LOCATAIRES.


tourachenosvies.jpg

Le 9 février, les locataires de la Tourache qui continuent de refuser la démolition de leurs immeubles s’adressaient à Marie-George Buffet:

« Nous nous trouvons dans une impasse et un désarroi total. Rien ne justifie la décision de notre nouveau bailleur sans scrupule. Azur Provence Habitat appartient au groupe Solendi, filiale de Vivendi (…). Aucune véritable raison ne nous a été donnée jusqu’à ce jour. L’argument sur la vestuté nous a été démenti par le Centre des Impôts de Grasse au regard du calcul de la taxe d’habitation. Donc, nous en concluons qu’il s’agit tout bonnement d’une juteuse opération immobilière car les terrains ont pris de la valeur en dix ans (…). »
Depuis avril 2006, les 88 familles, pour la plupart de très modeste condition (COTOREP, petites retraites, salariés au SMIC, CDD, familles monoparentales ou familles
nombreuses) subissons des pressions psychologiques, des intimidations, des harcèlements et surtout le non respect de l’application des lois en vigueur (…).
Nous vous supplions de bien vouloir interférer de la manière qui vous semblera la mieux appropriée auprès des autorités compétentes…
« .

Dans sa réponse, M.G. Buffet souligne que la question du logement est le quatrième des quinze engagements qu’elle a pris en tant que candidate de Rassemblement de la gauche populaire et antilibérale.
« C’est une question nationale majeure qui concerne aujourd’hui 9 millions de personnes dans notre pays et qui exige des mesures de grande ampleur.
Notamment: la création d’un service public national du logement décentralisé, la construction de 120.000 logements sociaux de qualité par an, l’application de la loi SRU de 20% delogements sociaux dans toutes les communes.
 »
Elle note qu’à l’examen des données statistiques « Grasse et l’agglomération Pôle-Azur-Provence sont loin de ces 20% puisque la ville compte seulement 13,45% de logements sociaux et l’agglomération 10,46%.
Dans ce contexte, « détruire, dans une ville où l’on compte plusieurs milliers de demandeurs, 88 logements sociaux ne semble pas opportun (…)
« .
En matière de logement social, la campagne de M.G. Buffet est donc claire: « il faut d’urgence un grand programme de logements sociaux pour répondre aux besoins. Ce qui signifie: ne détruire des HLM que là où cela s’avère indispendable et dans tous les cas, avec l’accord des locataires« .

Marie George Buffet relève que les locataires n’ont reçu aucune réponse du ministre du logement, M. Borloo. En conséquence, elle indique qu' »elle se fait immédiatement leur porte parole auprès de lui afin que soit suspendue jusqu’à nouvel ordre la décision de destruction« .

Vidéo, M.G. Buffet: propositions pour le logement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :