« SOS EDUCATION » RECIDIVE


lec1.jpg

Après ses « exploits » à Grasse, l’officine proche de l’extrême droite et des télévangélistes intégristes étasuniens, refait parler d’elle.
A l’autre bout de la France, mais toujours avec les mêmes méthodes nauséabondes.

Il y a un an, les Grassois et les habitants des Alpes-Maritimes avaient eu droit à une offensive délirante contre l’association Loisirs Education Culture (dont le maire et deux élus sont membres du conseil d’administration), qui gère les centres de loisirs de la ville depuis plus de trente ans.
Au départ, la dénonciation à cette « association » parisienne d’un banal projet éducatif (validé par le conseil d’administration du LEC) par un lecteur approximatif de « Nice Matin ».
Ce projet qui n’avait rien à voir avec l’Education Nationale, sinon qu’il se déroulait après 16h30 dans certaines écoles, consistait à éduquer à la citoyenneté les enfants en leur faisant exprimer leurs souhaits sous la forme de petites figurines réclamant: « moins de pollution », « plus d’arrachages de fleurs », « plus de guerres » etc.

La subversion était dans la place. Les députés des Alpes-Maritimes furent alertés – trois d’entre eux -, connus pour leurs positions de droite extrême et leur facilité à en découdre avec l’ennemi réel ou imaginaire, MM. L. Lucas (VIème circonscription), J. Rivière (Ière circonscription) et Mme Tabarot (maire du Cannet et députée de la IXème circonscription) condamnèrent le projet sans rien en savoir. Et M. J.P. Leleux (député UMP suppléant de Mme Tabarot et maire de Grasse) leur emboîta le pas en convoquant la directrice du LEC, Mme A. Facchinetti.

Courageusement, personne parmi les élus de la majorité municipale grassoise n’osa élever la voix et dire qu’il s’agissait d’une provocation sans fondement contre les centres de loisirs et les écoles de Grasse alors que la première des responsables mise en cause était la propre fille de l’adjoint à l’éducation. Mieux, l’officine parisienne lança une campagne de 50.000 cartes pétitions à adresser à l’Inspecteur d’Académie et à un Recteur éberlués.
Soyons rassurés. Peu de cartes furent envoyées des Alpes-Maritimes et pratiquement aucune de Grasse, épicentre fantasmé de « l’embrigadement des enfants ».

Devant ce plouf magistral, SOS Education ou plutôt « SOS Délation » a changé de région.
Après avoir dénoncé et demandé l’interdiction (!!!) de certains manuels scolaires de Nathan et Bordas qui ne correspondaient pas à leurs vues, SOS Education a lancé en Lorraine, à coups de placards publicitaires dans la presse, une campagne pour que les parents d’élèves de CP contrôlent par un test pseudo scientifique le niveau de leurs enfants et demandent des comptes aux enseignants.

Une fois de plus, SOS Education révèle par ses pratiques sa véritable nature.
Une fois de plus, cette association qui ignore tout des programmes de l’école montre son véritable objectif qui est la casse du service public de l’Education Nationale.

Est-il alors étonnant que de l’ancien ministre délégué à l’enseignement primaire, M. Darcos (UMP) à l’actuel M. De Robien (UDF), on laisse faire, voire on encourage tacitement ces campagnes dignes du régime de Vichy?

Tout ce beau monde soutient M. Sarkozy et ne serait sans doute pas fâché que conformément avec le dogme néolibéral et ce qui s’est fait dans un certain nombre de pays, on privatise aussi l’Enseignement Public…

Publicités

2 Responses to « SOS EDUCATION » RECIDIVE

  1. Jacqueline Radiguet dit :

    J’ai reçu un courrier de SOS EDUCATION avec un « Référendum National » plutôt étonnant, le mot est faible.

    Je ne connaissais pas cette association, et ai donc cherché sur Internet. Mes »doutes » étaient fondés : accusation des syndicats bloquant les réformes, « faillite de l’Education Nationale », « cours de morale, civisme et politesse » en mesure – phare!

    Merci donc des infos sur votre blog.

    Jacqueline Elvire Radiguet

  2. bonnisseau dit :

    J’ai reçu ce courrier qui m’a paru suspect et je me demandais que faire ?merci de vos infos .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :