VIEUX-GRASSE, LE CONSTAT SEVERE DE J.J. MICHOT (I).


jean_jacques.jpg

Figure du centre historique, Jean-Jacques MICHOT a travaillé pendant des années dans la principale pharmacie de la Place aux Aires.
Il est aussi président de l’Association le Nez A la Fenêtre (ANAF) qui a pour but la défense de la qualité de la vie dans le Centre Ancien.
(Email: associationanaf-grasse@wanadoo.fr)

Le constat qu’il dresse est sévère:

LE JARDIN DU CLAVECIN.

Nous avons cru comprendre que les touristes semblaient apprécier cette rénovation du Jardin. Il est regrettable que ce soit pratiquement les seuls à qui on demande leur avis.
Il est évident que ce Jardin entre dans la conception globale du futur Musée International de la Parfumerie, comme une pièce de ce puzzle, et qu’il ne sera jamais un lieu de repos pour les habitants.
Pierres blanches froides, sûrement tempérées par la patine du temps et les décorations florales, mais les Grassois connaissent et retiendront surtout le coût de cette opération de prestige : 300 735€ pour 730m²…

Cher le mètre carré quand on connaît les besoins criants de certains bâtiments publics, à commencer par le proche Passage du Théâtre qui très dégradé.
Parce que c’est le problème à Grasse, la ville transforme, et rénove, mais entretient mal ses réalisations. Et cela se constate vite…

HYGIENE ET PROPRETE DE CERTAINES RUES DU CENTRE ANCIEN

Là aussi force est de constater que la réalité est loin des effets d’annonces. Mais cela on le savait, déjà puisqu’au travers du bilan du Comité de Quartier du Centre Ville, et de l’action de l’ANAF, les habitants ont déjà soulevé ces problèmes maintes fois ; et rien ne s’est nettement amélioré dans l’entretien des places et des rues et de Grasse, et pas seulement dans les plus étroites.
A tel point que le Comité de Quartier dépité ne siège plus.

Le net déséquilibre entre le haut et le bas de la ville est frappant et consternant. La différence de traitement des lieux fréquentés par les touristes, et le reste de la cité est inacceptable.
La place « rénovée » du Rouachier est dans un état lamentable, « crottoir » à chiens et urinoir public… Oui vous avez raison de dire que la ville manque cruellement de vespasiennes publiques gratuites… et cela se sent…

Le nouveau restaurant de cette placette fait des efforts pour avoir un cadre agréable, mais son environnement est un véritable problème qui ne semble pas être pris en compte par la municipalité.
Bien sur il y va de la responsabilité de certains propriétaires de chiens, de comportements associaux et d’un sans gène abusif, mais des arrêtés municipaux existent, et il faut les appliquer…

Le laxisme et le manque d’entretien et d’hygiène entraînent et favorisent aussi l’incivisme.

Si on imaginait des activités régulières sur cette place (animations, marchés temporaires, jeu de boules, etc.), la situation serait nettement différente, et bien plus agréable.
Attention que le nouveau passage créé Place aux Herbes ne subisse pas le même sort que celui de la Fontette.

Néanmoins le lavage de la vieille ville faite au jet chaque matin, est nettement insuffisant, et pas très efficace. De plus cela favorise une humidité constante qui mine les immeubles du bas de la ville. Des caves et des sous sols sont inutilisables à cause de leur humidité. Au jour d’aujourd’hui il doit bien exister des moyens plus modernes, je pense, pour nettoyer les rues…
Certes le lavage à grande eau n’est pas la seule cause mais il y a tout de même un problème d’assainissement dans ces quartiers. Il ne suffit que de constater le développement de mousses sur la chaussée et sur la base des immeubles. C’est vraiment préoccupant pour l’avenir de ces constructions.
Le nombre d’immeubles mis en état de péril est très important, et cela interpelle et inquiète aussi les habitants.

(à suivre…)

Publicités

6 Responses to VIEUX-GRASSE, LE CONSTAT SEVERE DE J.J. MICHOT (I).

  1. Robespierre dit :

    Partition musicale et clavecin…

    …300 735 Euros pour une escalope Bd. du Jeu de Ballon, çà vous en bouche un coin chers grassois(es). Tout dans le tape à l’oeil à touristes, rien pour la pietaille de la vieille ville, chapeau l’artiste! Mais attention élégante et énivrante musique royale dans les parkings privés payants, les autres n’ont droit qu’à la « prune » des méticuleux poseurs de M. le Maire.

    La Poste du Monoprix – service public – a des horaires interchangeables et « flexibles », jamais les mêmes, des files d’usagers a n’en plus finir par manque d’effectifs.
    De qui se moque-t-on M. le Maire?

    Place aux Aires tout est fait pour un accès exclusif au merveilleux petit train musical Fragonard traversant la réserve indienne, rien pour les manants de riverains….

    Un comble le Syndicat d’initiative qui voit son budget emputé ne dispose que d’un plan de la ville bardé de pub mais pas la place d’indiquer les lignes et trajets de bus. Pas de dépliant transport non plus…

    Vous avez pu noter que la rue de l’Oratoire fourmillait dorénavant d’une activité commerciale fébrile depuis l’implantation de la « pépiniaire » et les affaires vont bon train…

    Un artiste de la vieille ville qui a trouvé le filon de la brosse à reluire expose en extérieur des portaits à la gloire du « timonier » M. Leleux et de Mme Tabarot…

    En bref, tout va très bien dans la bananeraie grassoise!!

  2. Le Grassois dans l'âme dit :

    Pour un homme qui dit défendre le centre historique pourquoi travailler au centre Leclerc au Moulin de Brun ..??? Tous ces grassois du centre ville abandonnés par le pharmacien que vous êtes … pourront désormais se rendre a la pharmacie de Roure.

  3. Paul Euzière dit :

    La pharmacie où travaille M. Michot a effectivement déménagé de la Place aux Aires à la galerie du Centre Leclerc au Moulin de Brun.

    M. Michot -qui n’en est pas le propriétaire, mais y est employé- a suivi comme l’ont fait tous les employés des usines de parfumerie qui ont eux aussi quitté le centre ville.
    C’est d’ailleurs ce qui a permis à la Pharmacie du Palais de s’installer sur les terrains de l’ancienne usine Roure.

    Par contre, contrairement à beaucoup, y compris d’élus qui n’y vivent pas, M. Michot vit au coeur de la Vieille ville.
    C’est d’ailleurs à ce titre qu’il est le président de l’association Nez A la Fenêtre.

    Accuser M. Michot « d’abandon de tous ces Grassois du Centre Ville » ne semble donc pas très sérieux surtout quand on sait où vivent le maire et la plupart des adjoints de la municipalité actuelle.

  4. adriana dit :

    « des arrêtés municipaux existent, et il faut les appliquer… », oui, oui, je suis d’accord mais…allons nous encore avoir des réactions « de victimes » par cette application ?? oui, oui, la responsabilité de propriétaires d’animaux ou d’immeubles, je suis d’accord ! faut-il les punir ? ok, je signe de suite pour tout cela ! En fait, une ville, surtout de la taille de Grasse ou un quartier est fait d’individus, de citoyens…..ne nous déchargeons pas simplement sur l’élu. Cela me semble vraiment la solution la plus facile mais sûrement pas vouée à une communauté harmonieuse.
    Il me semble que chacun a un rôle a y jouer et non pas simplement des critiques négatives. Grasse n’est pas la ville de droite, de gauche ou du milieu, elle est NOTRE ville.

  5. Aurélia Janon dit :

    Tout ce que vous dites est bien juste, ayant habité 4ans rue des Moulinets avec, côté chambres, vue sur des poubelles nauséabondes lorsqu’elles n’étaient pas en feu… Et de l’autre, une superbe vue sur une décharge privée d’où grimpaient jusqu’à chez moi les bébés rats qui étaient nés dans cette dernière.
    En plus de ça, humidité et fissures décoraient l’appartement sans oublier le style ondulé du sol qui ne demandait qu’à rejoindre le sous-sol squatté par diverses espèces d’ insectes et animaux!!!
    Il y a même eu des puces chez moi!
    Un comble lorsqu’on n’a pas d’animaux domestiques!
    A part ça, le Service d’hygiène m’a rétorqué que l’on ne pouvait rien faire pour moi!

    L’immeuble collé à mon appartement est aujourd’hui mis en péril imminent(on aura quand même attendu qu’un appartement s’effondre!!!) Et j’allais oublier la peur que j’avais tous les matins en allumant la lumière ou en branchant quelque chose car des étincelles se produisaient et même mon ordinateur a explosé!
    Demain, un huissier vient faire un constat. Détenant encore les clefs jusqu’à vendredi, j’ai aussi rendez-vous mercredi avec Nice Matin.

    Je ne me laisserai pas faire! Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir(à vrai dire, je n’ai pas le bras très long. Mais bon…) pour être enfin bien logée car aujourd’hui je suis dans un petit studio avec ma fille de 6ans qui n a pas d’endroit à elle et où j’ai comme voisins des alcooliques… Le traumatisme continue et pourtant ayant déposé une demande hlm depuis 6mois, je ne demande qu’une vie normale avec ma fille dans un appartement adapté à nos besoins!
    Alors ironiquement:
    Merci!

  6. Un ancien Grassois du centre ville dit :

    Bonjour,
    marre de tout ces services publics qui se dandine dans le vieux Grasse à chercher des problèmes là ou il n’y en a pas. L’hygiène ferait mieux de dératiser le centre ville plutôt que de décourager les bonnes volontés…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :