VIEUX-GRASSE: LE CONSTAT SEVERE DE J.J. MICHOT (II).


zelter1.jpg

EX IMMEUBLE ZELTER, RUE MARCEL JOURNET:

Situé au carrefour de la rue Marcel Journet et la rue de la Fontette cet immeuble était sensé, après rénovation, devenir un foyer de jeunes travailleurs.
Mais voilà, on construit plus vite une zone commerciale de plus de 10 000m², que de rénover un immeuble modeste en centre ville.

Entrepris depuis 3 à 4 ans les travaux sont au point mort depuis des mois. Le gros œuvre a été rondement mené au début …et puis la léthargie s’est emparée de la réhabilitation. La collectivité a réinjecté de l’argent, (merci les contribuables), mais cela ne semble pas toutefois, avoir relancé l’énergie.
Il en va ainsi quand on traite et sous traite et sous traite encore… mais pour le bas de la ville ce n’est pas grave… car « Grasse Développement » a beaucoup travaillé…C’est ironique mais on ne peut que constater les priorités.

Les riverains subissent tous les désagréments de ce chantier en veilleuse, et est source d’inquiétudes quand on voit divers compteurs de gaz, d’eau fuyant, et cela sans protections, dans l’indifférence générale.

Au vu de toutes ces situations dans le Centre Historique des questions se posent :
– Quelle est la politique de Grasse Développement et de la Maison de l’Habitat pour le Centre Ancien ?
– Où en est le Service de Proximité mis en place par la municipalité ?
– Quel Adjoint en a la responsabilité ?
– Effet d’annonces ?
– Moyens insuffisants ?
– Laxisme municipal ?
– Ou toujours l’attente des crédits de l’ANRU ?

photos-immeuble-zelter_2.jpg


STATIONNEMENT DE SURFACE.

On réduit à nouveau, de manière drastique le stationnement de surface dans le Centre Ancien, sans demander l’avis des habitants.
On sanctionne davantage ceux qui vivent et travaillent dans la Vieille Ville.
Les artisans, les personnels de santé la fuient pénalisant davantage les « Amoureux du Centre Ancien ».
Les commerçants ne bénéficient plus d’une clientèle à rotation rapide… et les livraisons des fournisseurs sont un problème. On voudrait ralentir l’activité économique qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

Publicités

One Response to VIEUX-GRASSE: LE CONSTAT SEVERE DE J.J. MICHOT (II).

  1. Jacqueline dit :

    « Le microbe n’est rien. Le terrain est tout » selon Louis Pasteur (qui n’était pas un promoteur ou un spéculateur immobilier!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :