AVEC FELLAG, « L’ALLUMEUR D’INTELLIGENCES… »


pe_fellag.jpg

On peut être sérieux sans humour. Ou avoir beaucoup d’humour et parler de choses très sérieuses.

Bien connu à Grasse et dans les Alpes-Maritimes où il fait salle comble à chacun de ses spectacles, notre ami Fellag était cette année le parrain du Festival du Livre de Mouans-Sartoux.

Humoriste, acteur et véritable héros populaire Outre-Méditerranée, Fellag est aussi un écrivain reconnu.

Avec ˝L’allumeur de Rêves Berbères˝ (Ed. Lattès), il confirme à la fois son percutant talent d’humoriste et l’étendue d’une culture kabyle, arabe et française qu’il utilise pour comprendre les autres dans toutes leurs contradictions aussi douloureuses soient-elles.

Les autres sont Algériens ou Français, si lointains et si proches. Fellag les croque avec un œil malicieux, mais toujours fraternel.

Son dernier livre traite de l’Algérie de la décennie noire qu’il a vécue dans sa chair. Une période terrible. Celle où un pays chaleureux et hospitalier a sombré dans le terrorisme, les attentats, les assassinats en série.
Ce quotidien, on le découvre à partir du balcon de Zakaria, un journaliste qui se rêve écrivain et observe la vie foisonnante de la cité populaire où il vit.
Fellag montre que souvent le burlesque côtoie le drame et qu’au cœur des pires situations, le rire est une arme universelle de survie et d’espoir.

A lire d’urgence pour tous ceux qui vivent le monde en noir (et aussi par tous ceux qui aiment la vie…).

Et s’il y en a encore qui désespèrent, qu’ils regardent Fellag, ils se referont une santé!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :