ANTENNES RELAIS DE TELEPHONIE MOBILE A CHATEAU FOLIE…


antenne.jpg 

Depuis plus d’un an, les habitants du quartier Château-Folie -des milliers de personnes- protestent contre l’installation sur le toit d’un bâtiment HLM de plusieurs antennes relais de téléphonie mobile.
Des centaines de signatures ont été recueillies sur une pétition remise au maire de Grasse qui assure ne pouvoir rien faire.

Dernièrement, de nouveaux aménagements ont été autorisés, accroissant la colère des locataires.
Je me suis donc adressé à M. Leleux.

  

A plusieurs reprises, des habitants des HLM Château Folie et des Résidences Château Folie m’ont interpellé au sujet de l’installation par Bouygues Télécom d’antennes-relais de téléphonie mobile sur le toit de l’un des immeubles HLM.

Dernièrement encore, vous avez répondu favorablement à une demande d’ajout de baie technique déposée par la société Bouygues Télécom sur le toit de ce même immeuble.
Outre les locataires de l’immeuble, compte-tenu de la proximité de nombreux autres bâtiments, tous les habitants du voisinage de cette installation sur un rayon de 300 m sont directement concernés par l’impact que ces antennes de téléphonie mobile peuvent avoir sur leur santé.
La pollution électromagnétique est en effet une réalité.
Les élus doivent y être d’autant plus attentifs que le rapport établi par le Bioinitiative Working Group -groupe de travail international composé de scientifiques, chercheurs et professionnels dont l’éminent professeur Lennart Hardell- prouve désormais que l’exposition aux charges magnétiques des lignes à Haute Tension, téléphones cellulaires et antennes relais entraîne un risque accru de maladies graves : leucémies infantiles, tumeurs cérébrales, modification de l’ADN, troubles du sommeil …

Je regrette que ces données n’aient pas été prises en compte et que vous ayez délivré les autorisations d’installations de ces antennes sur le toit même d’un bâtiment, en ignorant le principe de précaution.

Nous souhaitons donc que vous interveniez en tant que maire chargé de la sécurité et de la santé publiques sans attendre auprès de l’office HLM pour que ces installations de téléphonie mobile soient démontées et installées ailleurs que dans un quartier aussi peuplé.

Par ailleurs, il me semble indispensable que :

1°) tous les émetteurs existant sur le territoire de Grasse soient déplacés dans des zones non-urbanisées (à plus de 300 m de toute habitation, conformément aux recommandations des scientifiques).

2°) soit élaborée une charte locale entre la Ville et les opérateurs de téléphonie pour réglementer l’implantation des antennes relais de téléphonie mobile sur le territoire de Grasse.

Publicités

13 Responses to ANTENNES RELAIS DE TELEPHONIE MOBILE A CHATEAU FOLIE…

  1. Ken dit :

    Commencez déjà par ne plus utiliser votre portable (sauf cas urgent), ne plus vous brancher aux bornes wiffi ET ne plus en installer chez vous; Commencez également par jeter votre fixe « sans fil » pour un bon vieux bigophone à fil…

    Je ne comprends pas l’incohérence de tous ceux qui hurlent contre la téléphonie mobile et qui n’ont de cesse d’utiliser l’objet !! C’est comme si vous hurliez contre le réchauffement de la planète en prenant l’avion, contre la pollution de la nappe fréatique en arrosant vos laitues de pesticides, contre le gaspillage en faisant couler l’eau du robinet en vous brossant les dents…
    Et ne dîtes pas « oui mais moi j’en use juste parce que j’en ai besoin ». Non et non ! la citoyenneté c’est de faire usage des droits et des devoirs, je dis bien en « faire usage ». Tant qu’il y aura des gens pour lire « Voici » et « France dimanche » il y aura des paparazzi pour les alimenter. Tant qu’il y aura des utilisateurs de portables, il y aura des installateurs d’antennes sur la commune !( à moins de faire comme certains maires-dont un « écolo » bien connu sur ce blog- qui interdit les antennes sur sa commune- préférant que les concitoyens utilisent les pylones… de la commune limitrophe !)

    Jetez vos portables et alors vous verrez si les Bouygues et compagnie ne vont pas les baisser leur fréquence ! C’est ça le combat « citoyen » d’AUJOURD’HUI. Il Il faut se changer soi-même pour que les choses changent !!! , On n’a plus le choix de faire autrement :si vous voulez que les choses bougent (c’est a dire que les industriels bougent) alors commencez par bouger vous-même. Je sais c’est pas facile, mais c’est comme ça. TOUT LE RESTE N’EST QUE LITTERATURE !!! Etre militant citoyen aujourd’hui où les logiques financières n’ont jamais été aussi importantes, c’est être responsable, c’est contribuer à porter sa pierre personnelle, seule stratégie pour le changement. Porter sa pierre et le faire savoir autour de soi (comme je le fais).

  2. colette michel dit :

    a 100 pour 100 d’accord avec vous !!!! faites vous partie d’un groupe politique ou d’une association ??

  3. colette michel dit :

    hors sujet
    et hors de moi.. plus doléance d’une marcheuse

    il existe une école, l’école de la rose de mai qui porte bien mal son nom. Dans notre belle vieille ville de grasse où même les égoûts sont parfumés, au hasard d’une ballade, une odeur nauséabonde que dis-je pestilentielle envahit mon pif délicat provenant du crottoir pour toutous( voire énormes mastodontes), endroit obligé pour déteneurs d’animaux ; A – t-on pensé un tant soit peu à l’hygiène dans ces lieux infestés de parasites, excréments et autres (je ne parle pas des cloches qui se… mais non pas d’analogies) ; Les jardinets ne sont pas entretenus (plein d’herbe folle) ; se soucie t-on des petits chérubins aux têtes blondes ou noires qui passent par là tous les jours pour se rendre à l’école ; je n’habite pas le quartier, j’ai cette chance d’habiter à saint antoine où est prévu d’ailleurs une voie de transit tout aussi odorante ; mes chiens s’y baladent sans laisse pour l’instant ; mais Grasse est ma ville(d’adoption) ; je m’y rends à pieds et je me mets à la place des habitants de ce quartier qui doivent vivre un enfer avec leurs animaux ; juste en haut, la place du cours avec les effluves délicieuses de Fragonard : beau panégérique (faute ?) de la ville de grasse mais qu’avec ses bonnes odeurs ; ami et futur ami élu, pensez à nettoyer ce pourrissoir pour canins si proche d’une école….et surtout supprimez ces endroits pour chiens qui tous urinent au même endroit berk quelle horreur…

  4. Ken dit :

    « Un jour il y eu un très grand incendie dans la forêt. Apeurés, tous les animaux fuyèrent pour échapper au feu ravageur. Seule une petite coccinelle prit le temps de jeter sur une flamèche la goute d’eau que la rosée avait déposée sur une feuille.
    « Mais que fais-tu ?? « s’écrièrent les animaux, abasourdis par une telle initiative qu’ils jugeaient disproportionnée. « Je fais ma part de travail » répondit la coccinelle. »
    D’après vous, la coccinelle faisait partie d’un groupe politique ou d’une organisation ?…
    Je n’oppose pas du tout le combat collectif au combat individuel. Je crois même que la conscience individuelle peut naître d’une prise de conscience au sein d’un collectif. Je crois aussi que les actions au sein d’un groupe ont du poids, que le nombre crée les rapports de force favorable. Mais je crois aussi que le groupe est trop souvent compris comme la condition des réussites. L’action collective fait croire à beaucoup qu’en dehors de l’oeuvre collective il n’y a pas de chance de victoire… Le groupe a un pouvoir extraordinaire pour leurer les adhérants !!

    Si aujourd’hui l’individualisme se substitue à la solidarité (dit-on) hé bien alors faisons le pari que l’action individuelle DE TOUT LE MONDE soulèvera des montagnes ! C’est notre dernière chance pour sauver la planète. Chacun doit » faire sa part », TOUS ENSEMBLE, MEME TRES EGOISTEMENT !

  5. colette michel dit :

    bien reçu ken, l’action individuelle dont parlait gandhi qui consiste ici à déjà éloigner le portable de soi (pas dans les poches) ; l’implantation des émetteurs à 300 m, je n’y crois pas du tout même s’ils sont nuisibles …. tiens où est passé mon dernier post sur le jardin -croittoir des chiens de la rose de mai ??? Ce n’est pas Paul qui censure !!! Serais-je censurée, moi, un comble…

  6. Paul Euzière dit :

    L’action individuelle sans l’action collective est vouée à l’échec.
    L’action collective sans l’action individuelle mène à l’impasse.
    Il est indispensable d’agir dans les deux sens, si l’on veut réellement changer les choses.
    L’implantation à 300m minimum des antennes relais correspond à des normes de précaution recommandées par les scientifiques.
    Cette mesure a même fait l’objet sous la précédente législature d’un projet de loi intergroupe présenté par le député-maire apparenté PC de Montreuil, M.Brard, et l’actuelle secrétaire d’Etat à l’Environnement. Mme Tabarot s’est engagée à le soutenir.
    Donc, il faut soutenir cette proposition et l’appliquer sans attendre à Grasse.

  7. colette michel terre à terre dit :

    MERCI paul mais cela me parait improbable qu’on enlève des antennes à peine installées. Entre l’engagement d’un député et ce qui se fait (sans l’accord de la population ) combien de temps et tout ce qu’on ne sait pas….(peut-être vaut-il mieux) ; Paradoxalement, peut-être, j’aimerais bien avoir un meilleur débit (100 mbits c’est limite) ; A Nimes, avec free, on a tout (télé etc… ) depuis longtemps ; ici obligé de payer l’abonnement téléphonique à france télécom…. et comme, sur la téléphonie illimitée, les enfants téléphonent du fixe sur les portables (malgré leurs portables personnels) ça me coûte une fortune….

  8. colettel dit :

    j’ai trouvé.. Nous devons être nous-mêmes le changement que nous souhaitons pour le monde (gandhi)

  9. Ken dit :

    Il faut faire bien plus que ça, hélas : ne pas renouveler certains contrats, baisser les normes fréquences à 0,6, pousser la ville à signer un contrat de bonne conduite avec les opérateurs etc… Il y a beaucoup de choses à faire mais le problème n’est pas là !

    L’affaire de l’amiante nous a montré que la collusion entre les industriels et les politiques est tellement forte que la puissance de l’action collective demeure impuissante (à supposer que les syndicats n’aient pas été de mêche, mais ça c’est une autre affaire…). Encore aujourd’hui (à Jussieux par exemple) les associations (les collectifs donc) sont impuissantes pour faire respecter le cahier des charges de l’état pour assurer la protection des personnes !(donc pour faire appliquer une loi qui existe !)
    Pour la téléphonie mobile les chercheurs à la botte des industriels arrivent à repousser les échéances et mettent le doute sur la toxicité des ondes électro magnétiques. Au grenelle de l’environnement le medef a tout fait pour qu’aucune mesure soit prise pour en limiter la dangerosité. Les médias jouent la carte du silence, très peu d’émissions y sont consacrées…

    Dans une dizaine d’années les méfaits vont commencer à se faire sentir et il faudra peut-être une 20 aine d’années pour que les ondes soient reconnues néfastes et encore autant d’années pour quelles soient interdites. Voilà l’inertie, la latence qui va nous coûter cher (il faut savoir que l’amiante est interdite en France depuis 1950 et que c’est seulement en 1996 que la loi a été appliquée, enfin presque !!)

    Tout ça pour dire (à Paul et aux autres) que face au pouvoir de l’argent et à la mane financière que représente la téléphonie mobile aujourd’hui (au marché mille fois plus juteux que l’amiante) seule l’action individuelle constitue une chance de s’en sortir. Autrement dit, si vous voulez survivre, commencez par jeter votre portable !!! Vous serez pollué « passivement » par les ondes qui vous transpercent à longueur de journée, mais votre cerveau subira un peu moins les ravages électro magnétiques. Maintenant vous pouvez si vous voulez, continuer à téléphoner et prendre une carte à « 60 millions de consommateurs »…

  10. Robespierre dit :

    Petites phrases de demain…

    « Le réel, c’est quand on se cogne ».

    Jacques Lacan

  11. Pons dit :

    de mon balcon, à 30m vol d’oiseau je surplombe les fameux materiels Bouygues
    Par chance, il ne semble ne plus y avoir de place!
    Il y a quelques annees, Orange nous proposa contre une annee de charges de louer notre toit
    quelle compensation a eu l’office HLM
    la mairie de Paris a une charte precise avec les opérateurs et il y est stipulé de produire les mesures quantitatives des intensités d’emissions à des distances croissantes
    Bouygues à qui j’ai demandé ces mesures m’a répondu gentilment…oui oui
    comme à une demeurée
    Monsieur Euziere merci d’obtenir ces mesures
    ensuite juste une idee comme ça histoire de paraitre farfelue est ce que les ondes de toutes sortes sont nocives en elles meme ou nous percutent parceque depuis la nuit des temps nous ingérons des meteaux lourds mercure partout poisson, amalgames dentaires notemment, plomb, alu dans les cosmetiques
    Bien à vous, monsieur

  12. Marcelle RONDONI dit :

    UNANIMITE POUR LES ANTENNES RELAIS DANS LES IMMEUBLES EN COPROPRIETE (règlement de copropriété – vote à l’article 26)

    Pour procéder à la mise en place des antennes relais de téléphonie mobile dans les immeubles soumis au statut de la copropriété, les opérateurs doivent obtenir l’autorisation préalable des copropriétaires réunis en assemblée générale. (***)

    L’autorisation doit être sollicitée à un double titre : Il s’agit, pour les copropriétaires, d’autoriser cumulativement :

    – le contrat de location des parties communes
    – les travaux nécessaires à la mise en place des antennes.

    Les stations relais relèvent de l’unanimité des copropriétaires – Arrêt de la Cour d’Appel de PARIS rendu le 7 Avril 2005 – 23e Chambre – Section B.

    (***)Il est conseillé aux copropriétaires opposants ou défaillants de ne pas laisser expirer le délai de contestation (2 mois) des assemblées générales en cas d’adoption d’une résolution contraire à leur vote.

    PRECISION

    Les loyers perçus des opérateurs de téléphonie mobile sont pour chacun des copropriétaires des revenus fonciers qui doivent, pour leur quote-part, être déclarés (déclaration de revenus) comme tels et assujettis en outre à la C.A.R.L. (contribution autonome sur les revenus locatifs)

    Ces revenus sont à porter sur la déclaration complémentaire n° 2042.

  13. Nadia Autier dit :

    J’arrive à Grasse de mon Limousin natal et je me balade donc sur le net…. me voilà sur ce site, bien sympathique … et voilà un sujet qui me concerne directement, je viens d’ammenager à la résidence Chateau-Folie… serons nous donc tous fou dans ce bel ensemble sous peu ???

    Non , sérieusement, je suis tout à fait d’accord avec vous, et encore une fois le pognon, il n’y a que ça qui compte …. des études montrent les méfaits des ondes et voilà qu’elles poussent sur nos immeubles de plus en plus… les vieillards coutent peut etre trop cher (même sûrement), alors voilà le moyen de réduire notre espérance de vie !!!! Jusqu’où va t on aller ???

    féériquement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :