JACQUES BERQUE, MATTI PELED, LA PALESTINE ET NOUS.

novembre 6, 2007

enfantolivier2.jpg 

En déplacement au Maroc, j’ai relu ce que Jacques Berque écrivait dès 1947 à propos de la colonisation française dans ce pays: »le vrai ordre ici serait que nous n’y fussions pas« .
Né en Algérie, Jacques Berque était alors administrateur colonial.
Son propos lui valut d’être muté dans le Haut-Atlas marocain où il s’employa à des travaux de recherches qui firent finalement de lui l’un des plus éminents arabisants et orientalistes français, professeur au Collège de France et auteur d’un magnifique « Essai de traduction » du Coran. Lire le reste de cette entrée »