NAZIM HIKMET: « FERVEUR, COMBAT, ESPOIR »

février 15, 2009

nhikmet1

Cinquante huit longues années après sa mort, l’un des plus grands poètes du XXème siècle vient de retrouver sa nationalité.
« Déchu » de sa nationalité en 1951 pour son engagement au sein du Parti Communiste Turc qui lui valu d’être condamné à mort en 1933, puis à 20 ans de prison de 1938, Nazim Hikmet en sortit en 1950, malade, à la suite d’une campagne internationale à laquelle prirent part entre autres Pablo Picasso, Jean Paul Sartre, Paul Robeson…
Après avoir échappé à deux tentatives d’assassinat, il est convoqué – à 50 ans! – pour effectuer son service militaire… Lire le reste de cette entrée »