ANTIBES: L’EUROPE SAUCE MADOFF ET LA NÔTRE…


madoff-002

Il fut un temps où le département des Alpes-Maritimes – pas encore « Côte d’Azur » – était célèbre pour la beauté de ses paysages, la convivialité de ses habitants, et les peintres et écrivains qui y résidaient. Picasso, Matisse, Chagall, De Stael, Soutine,… (et bien avant eux J.H. Fragonard né à Grasse) ont contribué à cette réputation. Tout comme Gide, St Exupéry, Aragon, Bounine, Maupassant, …
C’était avant les années 60, quand la folie de l’argent-roi devint la règle avec la complicité d’une majorité d’élus locaux.

Peintres et écrivains furent alors remplacés par le pognon et le tout-fric.
A partir des années 80, mafieux de tout poil s’y installèrent: Calabrais de la ‘Ndrangheta, Turcs, Russes,…
Les multiples rencontres que nous avons organisées depuis 15 ans avec l’équipe du Festival TransMéditerrannée et nos amis de « l’antimafie » italienne et d’ailleurs ont montré l’étendue et la profondeur du danger.

Avec les mafieux, les escrocs qui pullulent et affichent avec insolence leurs richesses.
Par exemple, le financier nord-américain B. Madoff, auteur d’une arnaque de 50 milliards de dollars (39 milliards d’€).
Avec cet argent, le milliardaire s’était acheté un yacht baptisé « Bull ». Amarré dans le port d’Antibes, il bat pavillon de complaisance des Iles Caïman.

Tout un symbole, alors que chaque jour en France, 3000 personnes de plus sont jetées au chômage par la crise d’un système économique qui a déjà fait 8,7 millions de victimes en Europe et qu’il y a donc urgence non pas de « moraliser » , mais de changer.

En rebaptisant avec fumigènes et champagne « Pwofitasyon » – clin d’oeil aux luttes des Guadeloupéens qui désignent ainsi les profits abusifs – le navire de l’escroc planétaire Madoff, et en y déployant une banderole proclamant « On ne paiera pas pour les escrocs« , Gérard Piel, Bob Injey, Corinne Morel-Darleux et les sympathisants du Front de Gauche aux Européennes ont éclairé fort à propos une des facettes les plus insupportables de cette Côte d’Azur où le clinquant et le « pipole » masquent les difficultés grandissantes de l’immense majorité des habitants.
Ils ont aussi réclamé qu’une taxe soit instaurée dans les pays du sud de l’Europe sur le tonnage des yachts.
Ce serait une mesure fiscalement juste et écologiquement utile.

Une raison supplémentaire pour nous ici de voter et faire voter pour le Front de Gauche aux prochaines élections du 7 juin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :