L’ECLATEMENT DE GRASSE DANS DEUX CIRCONSCRIPTIONS: UNE DECISION INACCEPTABLE.


decoupage-electoral

A l’annonce du véritable tripatouillage électoral et de la coupure sans précédent dans l’histoire de Grasse, de la ville en deux, j’ai exprimé la stupidité et l’irréalisme d’un découpage qui aboutira, lors des élections législatives, à ce qu’une partie de Grasse  (la plus petite) votera avec le Cannet tandis que l’autre (plus importante) appartiendra à une nouvelle circonscription qui s’étendra de Grasse Nord à Vence, Carros, Puget-Théniers, Villars-sur-Var jusqu’à Guillaumes…

Grasse sera la seule grande ville du département à subir un tel charcutage.
De Menton à Cannes en passant par Cagnes, Antibes et le Cannet, tous  les maires ont eu à cœur de préserver l’unicité de la représentation de leur ville parce que cette unité est un atout indispensable pour peser dans les ministères et faire prendre en compte les besoins des populations.
Comment Grasse pourrait-elle « peser », coupée en deux?

Consulté sur cette mesure qui est un défi au bon sens le plus élémentaire -imagine-t-on la moitié du quartier St Claude élire un député avec les habitants du haut du boulevard Carnot et l’autre moitié en choisir un autre avec les électeurs de Valberg?-, M. Leleux n’a pipé mot.
Pire, il a affirmé sans rire qu’ainsi Grasse aurait « trois parlementaires » (deux députés et lui-même au Sénat).
D’une part, M. Leleux accrédite l’idée entièrement fausse que son siège de sénateur serait lié à Grasse. Or, il dépend du vote des Grands Électeurs dont l’immense majorité est  désignée par les élus de Nice, Antibes et Cannes.

Mais surtout, comment peut-on raconter qu’avec ce découpage le poids de Grasse serait plus grand?

Le simple examen des chiffres du dernier recensement montre l’inanité de cette affirmation.
La nouvelle IIème circonscription des A.M. compte 99.902 habitants. Le canton de Grasse Nord (Centre-Ville, Magagnosc, St Mathieu, St François, Les Marronniers, Ste Anne, deux bureaux de St Claude): 26.963 h. (environ 26%).
Les seuls cantons de Vence et de Carros: 42.062 h.
Si l’on y ajoute les cantons de Puget Théniers, Villars et Guillaumes qui n’ont jamais été liés à l’histoire de l’arrondissement de Grasse, on totalise 50.430 h. Plus de 50% de la circonscription!

C’est là que se situera, nolens volens, l’épicentre politique de cette circonscription biscornue et incohérente.
En outre, Vence aujourd’hui, Carros demain, sont ou seront membres de la Communauté Urbaine de Nice (NCA) dirigée par C. Estrosi dont on connaît les ambitions tentaculaires.

Quant à la partie sud de Grasse (Plascassier, Le Plan, La Blaquière, St Antoine, St Jacques et deux bureaux de St Claude) elle représentera 20% de la 9ème circonscription (Le Cannet – Mougins – Mouans Sartoux).

Que pèseront alors les Grassois et leur ville, divisés sur deux circonscriptions?

Que pèsera la Communauté d’Agglomération Pôle Azur Provence, qui est la seule communauté d’agglomération des Alpes Maritimes, elle aussi coupée en deux?

Ce découpage contribuera encore davantage à l’abaissement, à l’effacement  et à la perte d’identité de Grasse et du pays grassois.

Bien sûr, la seule façon de garantir l’égalité entre les électeurs et d’éviter les charcutages, c’est le scrutin proportionnel qu’ont adopté de très nombreux pays européens et autres.

En France, la volonté hégémonique d’une grande partie des partis de droite et du  parti socialiste fait que nous n’en sommes,  hélas!,  pas là.

Mais sénateur-maire de Grasse, M. Leleux aurait-il au moins dû s’insurger contre une situation que personne parmi ses collègues maires et présidents d’agglomération  n’a eu l’aveuglement d’accepter!

Publicités

5 Responses to L’ECLATEMENT DE GRASSE DANS DEUX CIRCONSCRIPTIONS: UNE DECISION INACCEPTABLE.

  1. Pierre B dit :

    Le charcutage électoral n’est pas nouveau, mais le saucisson est de plus indigeste; il y a certainement un grand plan après de prévu………quoique ayant un grand nez, je ne vois pas plus loin.
    Meilleurs souvenirs d’un Grassois sur le déclin, mais pas pressé…

  2. Jo dit :

    « Charcutage qui défi le bon sens » dit Paul. Cela est-il si sûr ?? N’y a t-il pas un sens caché qui est beaucoup plus censé qu’on peut le croire ? Car, enfin, derrière tout ce charcutage, on sait bien qu’il s’agit de mettre en place une stratégie électorale pour assurer au maire et aux siens l’assurance de la longévité.
    Mais alors de quel « tripatouillage » s’agit-il ? Peut-on en savoir un peu plus sur le sens caché (mais non moins efficace, on peut leur faire confiance) de cette manoeuvre de l’UMP (mais chère à la culture politique de ce cher pays, tous partis confondus)?

    • colette dit :

      une démocratie sans le peuple ce serait mieux…. faire en sorte que la vile populace ne se déplace plus pour voter de façon que le pouvoir en place se maintienne, anesthésier les gens dans l’individualisme « collectif », enfin il y a multe façons de gouverner sous le règne démocratie qui est la moins pire des solutions… Les impôts vont augmenter mais qui en paiera le plus ??? toutes proportions gardées…non, on n’est pas en démocratie.

  3. Max A. dit :

    Initiative à la fois idiote et retorse. Mais dans tous les cas, il s’agit de duper les électeurs.

  4. Karine dit :

    merci pour les infos Paul,
    quand serons-nous fixés sur le devenir de notre circonscription ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :