PARKINGS GRASSOIS: ET SI M. LELEUX APPORTAIT ENFIN DES REPONSES ?


A maintes reprises depuis des années, j’ai demandé -en vain- au maire de Grasse, M. Leleux, d‘apporter des éclaircissements sur la gestion de 5 puis de 4 des parkings grassois faisant l’objet par décision municipale d’une « Délégation de Service Public » au groupe Vinci.
La présentation par ce groupe privé des comptes annuels d’exploitation comporte, en effet, des « charges » dont le bien fondé est très discutable.Depuis deux ans, M. Leleux fait la sourde oreille, comme il fait la sourde oreille à la demande d’un audit par un cabinet d’experts indépendants portant sur la gestion depuis le début de la DSP et l’exécution du cahier des charges par Vinci. 

Le 16 avril dernier, je me suis donc adressé à nouveau au maire de Grasse.
Ci dessous, l’intégralité du courrier envoyé.

Objet : Gestion des parkings en DSP

Monsieur le Maire,

Lors des conseils municipaux des 2 décembre 2010 (rapports 2009) et 1er décembre 2011 (rapports 2010), au cours desquels ont été présentés les Comptes Rendus annuels d’exploitation des parcs de stationnement faisant l’objet d’une Délégation de Service Public à la Sté Vinci, nous avons été conduits à faire plusieurs observations et propositions qui à ce jour n’ont toujours pas été prises en compte. D’où l’objet de ce courrier.

Nous avons souligné que sur l’ensemble des quatre parkings délégués à Vinci, le total des produits pour 2010 a été de 1 863 056 € contre 1 302 394 € de charges -sur lesquelles il y a beaucoup à dire-.

Soit un excédent officiel pour Vinci de 560 662 €.

La Sté Vinci compte dans ses charges 171 114 € de ˝charges de structures˝ qui correspondent aux ˝frais de siège˝ que nous n’aurions évidemment pas à retrancher de l’excédent si les parkings étaient en régie municipale.
Nous avons donc montré que l’on atteint ainsi la somme de 731 776 € dont a été privé le budget de la ville pour la seule année 2010.

Ce n’est pas tout, comme nous l’avons souligné dès 2010, la société Vinci nous présente comme ˝déficitaires˝ deux parkings : La Foux et Hôtel de Ville parce que sont inclus dans les « charges » de lourdes « charges de structures » et des frais de personnels alors que ces parkings fonctionnent sans personnel et sont télégérés.

Nous estimons que si la présentation est exacte au plan arithmétique, elle est inacceptable du point de vue de l’exigence de rigueur qui doit être celle d’élus chargés de contrôler des bilans de Délégations de Services Publics . « Délégation n’est pas abandon » a constamment répété la Cour des Comptes.

Prenant appui sur les comptes présentés par Vinci dans ces rapports annuels d’exploitation des parkings 2005-2010, nous vous avons demandé de proposer à cette société le retour immédiat en gestion municipale des deux parkings de La Foux et Hôtel de Ville.

Puisque ces parkings sont censés être « déficitaires » -comme la même société nous l’avouait à propos du parking de La Roque devenu excédentaire depuis le retour en régie– il est certain que ces deux parkings redeviendraient excédentaires dès lors qu’ils retourneraient en régie publique.

Nous vous avons fait cette demande lors des conseils municipaux des 2 décembre 2010 et 1er décembre 2011, comme en témoignent les procès-verbaux.

Malgré les anomalies des rapports d’exploitation 2009 et 2010 que nous avons soulevées, rien n’a changé et aucune réponse ne nous a été apportée.

Nous réitérons donc notre demande d’ouvrir des négociations avec la société Vinci pour un retour en régie municipale des parkings de La Foux et Hôtel de Ville ainsi que d’un audit sur la gestion des parkings faisant l’objet d’une DSP par une société ayant toutes les qualifications et l’indépendance requises.

                                                                                                                                                   Paul Euzière

Publicités

2 Responses to PARKINGS GRASSOIS: ET SI M. LELEUX APPORTAIT ENFIN DES REPONSES ?

  1. Etienne dit :

    Merci pour ce courrier.
    Est-ce que l’augmentation de 8,5% en un an de l’abonnement Vinci est autorisé dans le contrat ? Deux possibilités :
    – oui, et c’est scandaleux
    – non et vinci prend une fois de plus des libertés avec ses devoirs sous l’oeil complaisant de la municipalité.

  2. Hardbop dit :

    Le tarif pratiqué nous arnaque avec la formule « tout heure commencée est due ». Je suis entré dans le parking du cours à 9 h 58 et j’en suis ressorti à 11 h 01. J’ai utilisé le parking pendanr 1 h et 3 minutes.
    Mais j’ai payé pour 3 heures.
    Il faut faire cesser ce pillage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :