« INDIGNEZ-VOUS !  » L’HOMMAGE DE « HK ET LES SALTIMBANKS A STEPHANE HESSEL


Kaddour Haddadi, « HK »?

Un enfant de Roubaix dans le Nord. Fils d’émigré algérien. Chanteur du groupe des « Saltimbanks. Auteur » et interprète de talent.
Sa chanson « On lâche rien ! » est devenue un hymne de mobilisation pour la justice sociale de France au Québec.

Une autre de ses chansons: « Indignez-vous! -Le Vieux Monsieur », composée, alors que Stéphane Hessel était encore vivant, mérite elle aussi d’être connue et de faire le tour du monde.
On ne l’a, à peu près, jamais entendue sur France Inter et les « grandes radios ».

Le « saltimbanque de fortune », comme se qualifie lui-même HK, raconte sur son blog son origine:

« C’était en mai 2010, en Région parisienne, à l’occasion d’une manifestation commémorant la Nakba [la « Catastrophe » historique qu’a constitué l’expulsion des Palestiniens de leurs terres, villes et villages, lors de la création de l’Etat d’Israèl].

Au programme du jour : une rencontre-débat avec un célèbre diplomate français, ancien résistant et co-auteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ; suivie d’un instant « concert » proposé par une bande de saltimbanques de fortune roubaisiens.

Le célèbre diplomate, vous l’aurez deviné, n’était autre que Stéphane Hessel. Alors bien sûr, aujourd’hui, c’est facile, tout le connaît le lascar. Mais cette rencontre, c’était juste avant le phénoménal succès de son pamphlet « Indignez-vous ! ». Et donc, dans l’immense salle des fêtes, nous n’étions pas plus de 50.

Les organisateurs semblaient si fers de l’avoir comme invité d’honneur. Je me revois encore demandant à mes amis : « c’est qui ? ». Et oui ! oserais-je l’avouer, je ne savais pas qui il était. Je n’étais pas le seul d’ailleurs. Mais, Smartphone aidant, nous avons pu, très vite, lire la biographie complète de ce Monsieur : Impressionnant !!! (…)
Plus sérieusement, je me souviens que ce jour-là, il s’était présenté à nous comme étant un « vieux monsieur ». Je me suis rappelé alors qu’en arabe le vieux monsieur se disait « Kébir », ce qui signifie aussi  » le grand monsieur »(…)

En mai 2011, Farah C, journaliste à l’Humanité, me proposait de rencontrer Stéphane Hessel une quatrième fois. C’était en marge d’un concert de soutien au journal fondé par Jaurès. Les organisateurs voulaient rendre hommage au « grand monsieur ». Il devait venir lire « en live » un extrait de son pamphlet « Indignez-vous » ; et, on m’avait demandé si je pouvais, suite à sa lecture, mettre en musique une partie de son texte. Je devais être accompagné, sur scène, par Manuel Paris, guitariste d’HK et les saltimbanks, ainsi que par le saxophoniste Rodolphe Lauretta et ses musiciens. 

Le projet était beau, et j’étais honoré qu’on fasse appel à moi. Un tel hommage à un tel monsieur, ce n’est pas rien !

Dans un premier temps, je n’ai pas réussi à mettre en musique le texte « indignez-vous ». Il n’était malheureusement pas du tout adapté au format « chanson » ou « slam ». Alors, je me suis dit que « hommage pour hommage », j’allais essayer d’écrire un texte, fidèle à l’original, reprenant peut-être quelques mots forts, mais un texte, englobant plus largement l’oeuvre, l’histoire et le discours de Stéphane Hessel. 

J’avais peut-être été inconscient ou prétentieux, en tout cas, c’est vrai, je m’attaquais à une montagne. Et, j’ai bien des fois failli faire demi-tour. J’avoue avoir passé quelques nuits blanches devant quelques pages blanches… »

Les nuit blanches ne l’ont pas été en vain.
Le texte du fils de prolo immigré algérien est sans concession, magnifique. Son interprétation aussi qui vient du fond du coeur et nous parle de toutes les résistances.

Extraits:

« Je me suis levé un matin
Sombre jour de l’existence
J’ai levé la voix et le poing
Quand la règle était le silence

J’en ai vu monter dans des trains
Partir dans un brouillard immense
Je ne pouvais être ni complice, ni témoin
Je suis entré en résistance

Une voie pavée d’espérance
Peuplée de femmes et d’ hommes debout
Un choix, comme une évidence
Entre potence et corde au cou

Je suis revenu de si loin
Je rends grâce à mon étoile
La mort m’a oublié en chemin
A Dora et à Buchenwald

93 ans je peux croire
Que ma fin n’est plus très loin
93 ans voici ma mémoire
Prenez en le plus grand soin … « 

A écouter attentivement et à faire connaître.
C’est aussi une façon de reprendre le flambeau de la lutte pour toutes les dignités.

Blog de HK

 

Publicités

2 Responses to « INDIGNEZ-VOUS !  » L’HOMMAGE DE « HK ET LES SALTIMBANKS A STEPHANE HESSEL

  1. MCG dit :

    L’histoire d’une rencontre qui renforce les convictions et qui donne du souffle pour aller encore plus loin et continuer…

  2. Paul C dit :

    « Indignez vous » un des plus grand livre de la part d’un des plus grand humaniste de France.
    Très bel hommage !
    C’est cette capacité d’indignation qui devrait définir le démocrate d’hier et d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :