MAHI BINEBINE ET « LE FOU DU ROI » AU FESTIVAL TRANSMEDITERRANEE

juin 18, 2017

Page d’Histoire, leçon de politique à l’usage des citoyens, drame shakespearien, chant d’amour et d’optimisme…
Le dernier livre de Mahi Binebine est tout cela à la fois.

De la belle littérature à découvrir, un très beau cadeau à se faire et à faire.

En vidéo, la présentation par Mahi Binebine sur France 3 Côte-d’Azur, le 6 juin.

Publicités

« LE FOU DU ROI » DE MAHI BINEBINE, UN LIVRE CLEF

juin 4, 2017

#Mahi Binebine est un peintre internationalement reconnu, également un sculpteur et un écrivain tout aussi talentueux, auteur notamment de dix romans. Certains -tel « Cannibales » (« Ed. Fayard 1999) – ont été traduits dans plus de dix langues . D’autres ont fait l’objet d’adaptation cinématographique. C’est le cas  notamment pour « Les étoiles de Sidi Moumen » (Ed. Flammarion 2010) dont Nabil Ayouch a tiré un film qui a été sélectionné au Festival de Cannes en 2012, « Les Chevaux de Dieu« .

Avec « #le Fou du Roi » (Ed. Stock) qui vient de paraître, Mahi Binebine nous offre sans doute la clef essentielle de toute son oeuvre de plasticien comme d’écrivain, une souffrance jamais éteinte, apaisée mais indélébile. Celle d’une famille écartelée entre un père -conteur et poète, fin lettré marrakchi, devenu le « fou du Roi » l’intime de Hassan II, jusqu’à ces derniers instants- et un fils ainé, Aziz, enfermé dans le lointain bagne-mouroir de Tazmamart où le monarque avait décidé de laisser mourir, à petit feu et dans le silence le plus absolu, les officiers qui avaient pris part à la tentative de coup d’Etat de Skhirat en 1971.
Aziz Binebine en témoignera dans un livre poignant « #Tazmamort » (Ed. Denoël).

Lire le reste de cette entrée »