ATTENTATS DE PARIS: « LE TERREAU SUR LEQUEL S’EST DEVELOPPE DAESH »…

novembre 15, 2015

Pierre Barbancey

Mon ami Pierre Barbancey est grand reporter à « l’Humanité ». Il est non seulement un grand journaliste, mais aussi un homme courageux dont toute la vie est engagement.
Le djihadisme, les tueurs qui se drapent derrière l’Islam aujourd’hui, comme dans d’autres temps, ils se revendiquaient du Christianisme, il les connaît depuis longtemps, depuis le temps de l’Algérie de « la Décennie noire » et des dizaines de milliers d’hommes et de femmes, d’enfants et de vieillards assassinés par le GIA et les émules sanglants du FIS.
Un temps ou à peu près personne parmi les journalistes -et encore moins parmi les « politiques »- n’avait le courage de se rendre de l’autre côté de la Méditerranée.

A ce moment là, nous n’étions pas nombreux à aller sur le terrain pour témoigner, pour organiser la solidarité avec un peuple musulman dans son immense majorité, avec ses journalistes, intellectuels, créateurs, syndicalistes et ses femmes admirables qui étaient décimés par un djihadisme qui pratiquait la même terreur et servait les mêmes intérêts que celui qui a frappé le 13 novembre à Paris. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

ASSIA DJEBAR: ECRIRE, AIMER, « LA RAGE AU COEUR »…

février 12, 2015

assia_djebar

Certains écrivains sont des passages obligés, de véritables passeports pour entrer dans la réalité d’un pays toujours loin des clichés et du regard du voyageur pressé.
On ne connaît pas Marseille, si l’on n’a pas lu la trilogie de Jean Claude Izzo et suivi Fabio Montale des « Quartiers Nord » aux Goudes en passant par le Panier. Barcelone sans Manuel Vazquez Montalban n’est pas Barcelone. Tout  comme Mexico et le Mexique demeurent largement impénétrables quand on  n’a pas lu Carlos Fuentes et sa « Mort d’Artemio Cruz ».
L’oeuvre d’Assia Djebar est tout aussi indispensable à qui veut comprendre non seulement l’âme et les déchirements, les espoirs et les désespoirs algériens, mais aussi nos drames actuels et l’exil, tout au moins le refuge, qu’est l’écriture dans une langue autre retravaillée et retournée jusqu’à devenir l’expression de la plus parfaite authenticité. Lire le reste de cette entrée »


KOBANE: « LA BAS OU LE DESTIN DE NOTRE SIECLE SAIGNE… »

octobre 15, 2014

Glen

En 1967,  René Mauriès,  grand reporter et rédacteur en chef de « la Dépêche du Midi », publiait son livre  « Le Kurdistan ou la mort »  (éd. Laffont) qu’il consacrait aux Kurdes d’Irak au côté desquels il avait vécu notamment  la bataille de Rawanduz, « le Verdun Kurde » du Mont Handrin.

Alors que les avions de l’armée irakienne bombardent et mitraillent le secteur, il est l’hôte imprévu d’un paysan et de sa femme qui, autour d’un repas frugal, lui fait cette supplique : « Il faut tout dire à l’étranger ».
Et René Mauriès note: « Ce sentiment de la solitude et de l’abandon accable le peuple kurde traqué chez lui.  Et les âmes simples qui ne soupçonnent pas le machiavélisme politique, attribuent cet état de choses à l’ignorance de leur malheur, tant il leur paraît inconcevable que l’on puisse le tolérer ». Lire le reste de cette entrée »


GABRIEL GARCIA MARQUEZ: « LES EUROPEENS PENSENT QUE SEUL CE QU’INVENTE l’EUROPE… »

septembre 17, 2014

gabriel-garcia-marquez

L’arrogance dont font montre les dirigeants de l’Union Européenne (et pas de l’Europe, qui est bien autre chose)  à l’égard des  peuples du monde a quelque chose de choquant et dérisoire.
Dans le concert des donneurs de leçons, les dirigeants français sont souvent les plus en pointe, compensant des politiques désastreuses au plan intérieur par une agitation au plan extérieur  rythmée de coups de menton guerrier et d’aventures militaires. Lire le reste de cette entrée »


« INDIGNEZ-VOUS !  » L’HOMMAGE DE « HK ET LES SALTIMBANKS A STEPHANE HESSEL

mai 15, 2013

Kaddour Haddadi, « HK »?

Un enfant de Roubaix dans le Nord. Fils d’émigré algérien. Chanteur du groupe des « Saltimbanks. Auteur » et interprète de talent.
Sa chanson « On lâche rien ! » est devenue un hymne de mobilisation pour la justice sociale de France au Québec. Lire le reste de cette entrée »


J.P.LELEUX, J. FLORES, CRISTINA KIRCHNER ET « LE MARIAGE EGALITAIRE »

janvier 25, 2013

La tournure qu’a pris l’échange dans « Nice-Matin » entre le maire de Grasse et sénateur,  J.P. Leleux, et J. Florès à propos du mariage homosexuel est consternante à plus d’un titre.
M. Leleux -qui semble avoir tous les droits- s’arroge celui de dire urbi et orbi non à « la loi sur le mariage pour tous » et de manifester à Paris au nom du très vertueux principe de « la défense de la famille ».

Mais pas seulement. Il voudrait aussi empêcher que Jean Florès dise ce qu’il pense publiquement. Il aurait, dit-il sans rire, « préféré une discussion entre hommes ». Lire le reste de cette entrée »


UN AN APRES LA CHUTE DE BEN ALI, OU EN SONT LA TUNISIE ET LES SOULEVEMENTS ARABES? Interview sur « RADIO CORSE FREQUENZA MORA »

janvier 14, 2012

Au soir du 14 janvier 2011, le président tunisien Z.A. Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi s’enfuyaient en Arabie Séoudite.
Le soulèvement tunisien avait commencé le 17 décembre par l’immolation du jeune diplômé-chômeur Mohamed Bouazizi sur fond, on l’oublie trop souvent, de crise économique et sociale. Lire le reste de cette entrée »