DEUX, TROIS CHOSES IMPORTANTES QUE J’AI APPRISES DES ALGERIEN(NE)S RESISTANT A LA TERREUR « DJIHADISTE »

avril 20, 2016

 Haouch el Gros (2)
Chez Rabea Sellami (au deuxième plan), avec Momo Baglietto
et deux « Patriotes ».

La lecture du livre récent de Horria Saïhi« Voix sans voile » (éditions Helvétius) qui relate les bouleversants -et tellement dignes- témoignages à chaud des femmes d’intellectuels, de paysans et ouvriers, de syndicalistes, de chercheurs et créateurs assassinés par les groupes islamistes armés- m’a replongé dans ces quelques dix années pendant lesquelles, au Festival TransMéditerranée, nous nous sommes employés à mettre en oeuvre une solidarité concrète avec les Algériens menacés d’assassinat et aussi à expliquer les véritables enjeux de ce qui se produisait en Algérie et qui nous concernait directement nous aussi de ce côté de la Méditerranée.

Lire la suite »