VICTORIA DONDA, NOTRE ARGENTINE

novembre 21, 2010

C’était en 1980 ou 1981, l’été. Je rencontrais par hasard au Monoprix de Grasse un ami avec qui j’avais passé près de 10 ans au « Bahut », le Lycée (alors) de Garçons.
Pour des raisons professionnelles, il s’était établi en Argentine et s’y était marié.
Une fois passées les habituelles questions d’ordre familial, spontanément, comme je le fais toujours, j’avais questionné la femme de mon ami sur la situation dans son pays.
Elle avait blêmi.
Ses yeux s’étaient remplis d’effroi. Lire la suite »