EDMONDE CHARLES ROUX, SINGULIERE ET UNIVERSELLE REBELLE

février 1, 2016
Edmonde Charles Roux
Réunion de préparation de la soirée de solidarité avec les femmes algériennes à Marseille (Nov. 1995)
De gauche à droite: Khalida Messaoudi, porte parole du RCD, Baya Jurquet du RAFD Marseille, Edmonde Charles Roux et Nicole Borvo, sénatrice communiste des Bouches du Rhône.

Dans cette suite des femmes exceptionnelles que le Festival TransMéditerranée a accueillies, depuis sa création et cette année encore, chacune occupe une place unique par son engagement et par son rayonnement.
Ce n’est jamais sans remise en cause définitive de soi même  et de sa vision du monde que l’on échange, débat, construit avec Maria Gazi, Grecque  d’Egypte pivot pendant des années de la solidarité démocratique avec les femmes du Proche-Orient, avec Victoria Donda, enfant volée de la dictature argentine devenue députée et Présidente de la Commission des Droits de l’Homme,  avec Hayat Zirari, Responsable des Centres d’écoute des femmes du Maroc… avec tant d’autres de ces véritables héroïnes tellement modestes.

Parmi ces rencontres particulièrement marquantes,  Edmonde Charles Roux qui est morte ce 20 janvier 2016. L’occasion de revenir sur le parcours peu commun de cette combattante, femme de presse, écrivaine, Présidente de l’Académie Goncourt, Présidente des Amis de « l’Humanité », qui sut avec une rare élégance allier ses origines de grande bourgeoise avec une suite d’amitiés iconoclastes et en apparence paradoxales qui allaient d’Aragon à Elsa Triolet en passant par Jean Genet, mais aussi Coco Chanel et le Maréchal De Lattre de Tassigny

Lire la suite »