DECEMBRE 1944: LA LIQUIDATION DE LA RESISTANCE GRECQUE, DEBUT DE « LA GUERRE FROIDE » EN EUROPE ?

octobre 2, 2017

De 1941 à 1944, les Grecs résistèrent massivement et héroïquement à une triple occupation d’une particulière violence: de l’Allemagne nazie, de l’Italie fasciste et de la monarchie bulgare.
Le pays fut démembré, saigné -500 000 morts de faim- et ravagé: 1770 villages brûlés. A la Libération, plus d’un million de personnes (sur 7,3 millions d’habitants) sont sans abris.

Les pertes humaines dues à la Seconde guerre mondiale représentent 7% de la population grecque (10% en URSS, 8% en Allemagne, 1,5% en France).

Lire le reste de cette entrée »

Publicités