« RUE DU PARDON » de MAHI BINEBINE, UNE ODE AUX FEMMES LIBRES

mai 19, 2019

 

Peintre et sculpteur de renommée internationale, Mahi Binebine est aussi un écrivain confirmé dont les précédents romans sont traduits aussi bien en Anglais, Espagnol, Italien et Allemand qu’en Grec et Coréen.
Après avoir dressé avec « le Fou du Roi » (Ed. Stock) le tableau des arcanes du makhzen, le pouvoir monarchique au Maroc, à partir des archives d’un père fascinant, abhorré mais finalement aimé, immense poète courtisan et confident – jusqu’à son dernier moment de « Sidi » ,le roi Hassan II-  Mahi Binebine revient à un autre univers, celui du « monde morne, triste, sans fantaisie et d’un ennui mortel » d’une famille de la Rue du Pardon, venelle de la Médina de Marrakech, d’où va émerger une artiste, dérangeante et rebelle, une femme libre, prénommée Hayat, la Vie en arabe, « un prénom qui la dépassera ».

Au terme d’une histoire « improbable et tragique, comme le sont souvent les histoires de chez nous »  -écrit Mahi Binebine- Hayat deviendra une cheikha, une de ces femmes  qui animent les fêtes, chantent et dansent sans tabous et mettent les salles en transe, « les reins cambrés et le regard tourné vers les étoiles ».
Lire le reste de cette entrée »

Publicités

LUNA, CHAMPIONNE DE FRANCE, ANCIENNE ELEVE DE L’ECOLE DE LA BLAQUIERE

février 27, 2019

Le 24 février 2019, Luna Ménardo-Guzman, 16 ans, a décroché le titre de Championne de France de Tir à l’arc dans sa catégorie (Cadette).

Ce magnifique résultat est une fierté d’abord pour elle, puis pour sa famille, particulièrement pour son frère Zao qui pratique aussi ce sport exigeant et de sa maman Marie-Chantal, qui passe chaque fin de semaine d’innombrables heures au service de son club.

C’est aussi une fierté pour la ville de Grasse, pour ce quartier de la Blaquière si vite et si injustement stigmatisé, pour ses maîtres de l’école primaire Jean Crabalona, pour ses professeurs du Collège des Jasmins où elle a accumulé les Félicitations à chaque trimestre avant de passer son Brevet avec mention Très bien, pour aussi ses professeurs du Lycée Tocqueville où elle poursuit une scolarité tout aussi excellente.
Lire le reste de cette entrée »


SYMRISE-FONCIERE EUROPE: LA JUSTICE NOUS DONNE (ENCORE) RAISON. LA CAPG DOIT RECUPERER LES 750 000 €

décembre 8, 2018

Après 10 années de batailles, de tentatives d’intimidations et de pressions pour nous faire taire et renoncer à la récupération des 750 000 € (H.T.) octroyés illégalement par M. Leleux et la Communauté d’Agglomération à la SA Foncière Europe dans le cadre du dossier Symrise-Arôma Grasse, et plus particulièrement du  « protocole transactionnel » conclu entre cette société, la Communauté d’Agglomération et la ville de Grasse, la Justice vient de reconfirmer que nous avons eu totalement raison d’agir.

Notre action a été jugée fondée et suivie par le Tribunal Administratif de Nice en 2013, par la Cour Administrative d’Appel de Marseille en 2015 et par la plus haute juridiction administrative de la République, le Conseil d’Etat, en décembre 2016.

A toutes les étapes, nous avons eu en face de nous, non seulement la SA Foncière Europe bénéficiaire de ce cadeau infondé de 750 000 € -ce qui est logique- mais, plus curieusement, M. Viaud et la Communauté d’Agglomération qui ont utilisé tous les recours et moyens financiers et humains à leur disposition pour tenter de nous mettre en échec et ne pas récupérer cette somme.
Lire le reste de cette entrée »


PAYS GRASSOIS. C’EST AINSI QU’ILS SONT DEVENUS RESISTANTS…

novembre 4, 2018


« VOTRE FATWA NE S’APPLIQUE PAS ICI » de Karima BENNOUNE: L’hymne à la vie des musulmans qui combattent le djihadisme

mai 27, 2018

Karima Bennoune-photo

Au terme de nombreux voyages et rencontres dans vingt-six pays musulmans, Karima Bennoune  a écrit un livre « Votre fatwa ne s’applique pas ici » publié en France aux éditions Temps Présent (25 €)

C’est un livre rare et bouleversant, d’abord par la trajectoire de son auteure Algéro-Américaine, qui est la fille d’une sommité intellectuelle de l’Algérie indépendante, le Professeur Mahfoud Bennoune  décédé en 2004, tout à la fois anthropologue, universitaire, chercheur, militant et humaniste, vétéran de la guerre de libération nationale algérienne. Un des rares grands intellectuels de la génération de l’Indépendance restés en Algérie pendant « la Décennie noire » (1991-2001) qui a réussi à survivre aux massacres organisés par les djihadistes sans jamais capituler devant leur terreur, interpellant même en 1995 le n°3 du FIS – Anouar Haddam- alors hébergé aux Etats-Unis- dans une lettre publique qui a fait date. Il y écrivait : « Votre mouvement est la négation de la raison, de la démocratie, du bon sens et des valeurs aussi bien islamiques qu’universelles. Il est voué à l’échec ».

Karima Bennoune est, elle, Professeur de Droit à l’Université de Californie et, depuis 2015, Rapporteuse spéciale aux Nations Unies pour les droits culturels.

Son livre n’est donc pas une étude universitaire ou journalistique, même s’il en a aussi toutes les qualités, mais c’est d’abord un vécu personnel -avec ses tensions, ses peurs et ses espoirs- et une réflexion à partir de quatre années de terrain – 2010-2014-  dans vingt-six pays et de situations aussi différentes que celles  du Pakistan à l’Algérie, de l’Égypte à l’Afghanistan en passant par la Palestine et même la Russie.
Lire le reste de cette entrée »


DECEMBRE 1944: LA LIQUIDATION DE LA RESISTANCE GRECQUE, DEBUT DE « LA GUERRE FROIDE » EN EUROPE ?

octobre 2, 2017

De 1941 à 1944, les Grecs résistèrent massivement et héroïquement à une triple occupation d’une particulière violence: de l’Allemagne nazie, de l’Italie fasciste et de la monarchie bulgare.
Le pays fut démembré, saigné -500 000 morts de faim- et ravagé: 1770 villages brûlés. A la Libération, plus d’un million de personnes (sur 7,3 millions d’habitants) sont sans abris.

Les pertes humaines dues à la Seconde guerre mondiale représentent 7% de la population grecque (10% en URSS, 8% en Allemagne, 1,5% en France).

Lire le reste de cette entrée »


MAHI BINEBINE ET « LE FOU DU ROI » AU FESTIVAL TRANSMEDITERRANEE

juin 18, 2017

Page d’Histoire, leçon de politique à l’usage des citoyens, drame shakespearien, chant d’amour et d’optimisme…
Le dernier livre de Mahi Binebine est tout cela à la fois.

De la belle littérature à découvrir, un très beau cadeau à se faire et à faire.

En vidéo, la présentation par Mahi Binebine sur France 3 Côte-d’Azur, le 6 juin.