BASE MILITAIRE DE MANTA (EQUATEUR): NON RENOUVELLEMENT EN 2009 DE L’ACCORD AVEC LES ETATS-UNIS.


montage_manta.jpg

Manta. Equateur, Province de Manabi. Vous connaissez?
Une ville réputée pour ses chapeaux de paja toquilla, les « vrais panamas ».
Un port de l’Océan Pacifique spécialisé dans la pêche au thon. De belles plages.

Mais surtout une base militaire – sans doute la plus grande d’Amérique Latine – « louée » aux Etats-Unis en 1999 par le gouvernement équatorien de l’époque au prétexte de la lutte antinarcotique, un peu en Equateur, beaucoup en Colombie (où l’on sait que la lutte antidrogue est surtout un prétexte à une ingérence politico-militaire étatsusnienne contre les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie) qui contrôlent une grande partie du pays.

Lors de la campagne présidentielle de 2006, le futur Président Rafael Correa avait promis qu’en cas de victoire, les Equatoriens retrouveraient leur souveraineté nationale et qu’il n’y aurait plus de base étrangère en Equateur.

La Présidence équatorienne vient d’annoncer qu’en novembre 2009, il n’y aurait pas de renouvellement de l’accord Equateur-Etats Unis.
Il n’y aura, à ce sujet, ni vote ni référendum car « on n’a pas à voter sur une question de souveraineté nationale et de dignité d’un peuple » a expliqué le porte-parole de la Présidence équatorienne.

Fierté mal placée? Chauvinisme d’un autre âge?
A lire « l’accord » Etats Unis-Equateur, on est bien loin de l’angélisme de façade des affirmations de Washington sur le respect des peuples et de leur liberté.
Qu’on en juge!

Aux termes de « l’accord de coopération » du 25 novembre 1999 et entre autre, l’Equateur: « cède la souveraineté sur son espace aérien aux Etats-Unis » et autorise « les avions de ce pays » ou « opérant pour leur compte » à « survoler tout le territoire équatorien« .

Un « statut juridique d’exception » est créé pour le personnel qui intervient dans le cadre de cet accord ainsi que pour les familles qui bénéficient de « la même condition juridique que les personnels de l’Ambassade des Etats-Unis« .
Ce qui signifie qu’au cas où les autorités équatoriennes détiennent des membres de ce personnel, elles doivent « les remettre immédiatement aux autorités des Etats-Unis« .

L’ensemble du personnel et les familles peuvent en permanence « entrer et sortir non seulement de la base mais aussi de l’Equateur avec la seule carte d’identité US, sans visa ni tampon« . De même, l’ensemble des biens est « détaxé et libre de tout impôt direct ou indrect« .

Les Etats-Unis ont toute liberté de « mettre en place des services postaux militaires, une station satellite pour la radio, la TV et les autres télécommunications » qui sont « exemptes de toute autorisation ou inspection« .

Enfin, cerise sur le gâteau, « l’Equateur renonce à toute réclamation pour des blessures, morts de personnes, dommages, pertes ou destruction de biens gouvernementaux« !

En clair, la base de Manta constitue une enclave des Etats-Unis en Equateur.
La plupart des pays d’Amérique Latine s’insurgent aujourd’hui contre la présence de bases militaires des Etats-Unis ou contre leur installation.
On les comprend.

En Europe aussi, notamment en Italie, de grandes mobilisations à Vicenza, à la Maddalena (Sardaigne) à 14 km de la Corse, ont eu lieu pour le démantèlement de bases – parfois nucléaires – qui ont été installées généralement sans consultation même des élus.

Aujourd’hui, l’Equateur de Rafael Correa donne au monde une leçon de courage et de dignité!

Voir la vidéo en espagnol:

Publicités

5 Responses to BASE MILITAIRE DE MANTA (EQUATEUR): NON RENOUVELLEMENT EN 2009 DE L’ACCORD AVEC LES ETATS-UNIS.

  1. Nicolote dit :

    … et pendant ce temps-là, notre Président Sarko va déjeuner « en privé » avec Bush, pendant que sa femme Cécilia et leurs enfants soignent eux—mêmes , de leur côté, leurs problèmes de bouche …. Heureusement qu’au pays des Sioux et des Commanches, leur angine est blanche ! (et pas rouge … référence aux Peaux-Rouges , je précise …). Hugh !

  2. Denise Rueda dit :

    Bravo por esa decisión presidencial, ya era hora de poner un alto a tanto abuso!

    La bataille pour défendre mon pays, l’ Equateur, de l »invasion USA » est encore longue mais je pense que nous sommes déjà dans le bon chemin…
    J’ espère que notre président Correa aura la force et l’ intelligence pour mener cette lutte en paix.

  3. Ken dit :

    … et pendant ce temps là, la présidente de « ni pub ni sottises » Fadéla Amara devenue secrétaire d’état dans le gouvernement de Sarkozy a été entartée à Narbonne-plage dans l’Aude. Après le coup de Faudel, Doc Gényco en Belgique, et en Suisse…

  4. sylviane dit :

    BASE MILITAIRE DE MANTA (EQUATEUR): NON RENOUVELLEMENT EN 2009 DE L’ACCORD AVEC LES ETATS-UNIS.
    JUILLET 2009 –
    ALORS QUE L’ARTICLE 173 DE LA CONSTITUTION COLOMBIENNE STIPULE QUE SEUL EST AURORISÉ LE « TRANSIT » DE TROUPES ÉTRANGÈRES SUR SON TERRITOIRE ET APRÈS ACCORD DE L’ASSEMBLÉE..
    SANS PASSAGE ET ACCORD PRÉALABLE PAR L’ASSEMBLÉE, LE GOUVERNEMENT COLOMBIEN VIENT DE SIGNER UN TRAITÉ AUTORISANT LES ÉTATS-UNIS À S’INSTALLER DANS 3 BASES MILITAIRES COLOMBIENNES. PEUT-ÊTRE MÊME 5… LES TERMES DU TRAITÉ SONT INCONNUES !
    IL Y AURA AINSI 1400 MARINES ET 600 SOLDATS D’ENTREPRISES PRIVÉES QUI SELON LA TV COLOMBIENNE JOUIRONT DE L’IMMUNITÉ DIPLOMATIQUE.

  5. Christophe dit :

    Je vis à Manta depuis 5 ans, la base américaine est aujourd’hui démantelée…
    Je vous félicite pour votre analyse très juste …
    L’Equateur de Rafael Correa a eu le courage de se libérer de l’armée des USA et aujourd’hui c’est la Colombie qui se jette dans leur bras…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :